Femme slave

Les femme slave sont vraiment belles, c'est du moins ce qu'on entend souvent dire d'elles. Et elles le savent bien. Elles adorent se refaire une beauté et s'en réjouissent sans complexes. « La beauté sauvera le monde » comme l'a dit Dostoïevski, le grand maître de la littérature classique russe.

Le secret de cette beauté si particulière est le mélange sauvage de l'Est et de l’Ouest. Au cours des millénaires tant de peuples ont vécu en ce qui est la Russie d'aujourd'hui, où ils y ont laissé leurs empreintes : les peuples indo-européens, slaves, scandinaves, mongols, tatars, tribus germaniques et tant d'autres. Encore de nos jours, la Russie compte plus de 100 nationalités reconnues et 27 langues officielles côtoyant le Russe. Tout ce beau mélange s'est formé au cours des temps et voilà ce qui en résulte, un beau mélange d'orient et d'occident : les pommettes saillantes, le visage rond, la douceur des traits et la peau claire, les yeux verts, bleus, gris ainsi que des chevelures blondes ou brunes.

Souvent, les femmes slaves ont une taille en forme de sablier ou de poire, indicateur d'un niveau élevé d'oestrogènes, ce qui, aux yeux des hommes, les rend très féminines et très attirantes.

Même si les femmes occidentales critiquent souvent Les femmes russes pour leur manque de goût en matière de mode vestimentaire, ces dernières préservent leur affection des vêtements aux couleurs vives. Leur affinité pour la couleur, l'or, l'argent et les pierres précieuses représentent leur héritage oriental, si incompréhensible aux Occidentaux. Un autre élément cher aux femmes russes, aux femmes kazakhes et souvent incompris par les Occidentaux est l'amour qu’elles vouent aux fourrures. Et pourtant c'est si simple. Les conditions climatiques dans la majeure partie de la Russie nécessitent une bonne protection contre le grand froid.

Voyez la vidéo de Svetlana, une femme slave qui a du style!

Les femmes des pays de l'Europe de l'Est sont fortes sur plus d'un plan.

Elles doivent cette force à leur grande patience, leur don de pardonner et à la lutte pour la survie d'elles-mêmes et de leur famille. Elles restent belles malgré tout. Cependant, et peut-être est-ce le plus important signe de leur grande force, elles peuvent montrer leur vulnérabilité et en particulier envers les hommes tout en gardant leur féminité.

Au quotidien, ces deux principes coexistent parfaitement chez les femmes slaves : la grande force à bien des égards, et une forte vulnérabilité dans certaines situations. C'est une sorte de jeu, magistralement maitrisé, de changer de rôle à tout moment, selon les circonstances.

Les femmes slaves ne se privent jamais de leur féminité. Au contraire, elles la cultivent. Nous vous avons présenté de nombreuses vidéos de femmes russes pour vous en convaincre.